Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La 8è édition du festival Taragalte sera organisée, du 27 au 29 octobre, à Mhamid El Ghizlane (province de Zagora) sous le signe “Afrik Elles”.

“Afrik Elles” veut dire que les femmes africaines seront à l’honneur lors de cette édition et en particulier la femme issue du milieu sahraoui “au travers de ses traditions, sa vie de tous les jours, ainsi que son combat, ses chants quotidiens et sa musique douce et expressive”, souligne un communiqué des organisateurs. Rendez-vous culturel et artistique incontournable aux passionnés de la vie nomade et du désert, le festival promet une programmation riche et variée, mariant les spectacles musicaux, les ateliers de formation, des présentations du savoir vivre et mode de vie nomade en plus des conférences.

Le programme de cette manifestation internationale d’ampleur, vu les flux de plus en plus croissants en termes de touristes, de chercheurs et de spécialistes, prévoit également des expositions, des ateliers sur la protection de l’environnement ainsi que des tables rondes autour du tourisme durable dans la région, la désertification et le palmier. “La diversité culturelle et son rôle dans le rapprochement des peuples sera cette année une thématique essentielle”, indique la même source, notant que le festival accueillera une pléiade de chercheurs et de spécialistes tels que Hassan Aourid, Mani Ansar, Alain Weber, Perla Cohen et Mamou Daffé.

Le public aura aussi rendez-vous avec des artistes ayant un lien avec les thématiques du festival, à commencer par la marraine du festival la chanteuse marocaine de renom Oum et son parrain Aziz Sahmaoui. En plus du Maroc, de nombreux pays comme le Mali, l’Algérie, la Mauritanie, le Niger, la France, les Etats unis, les Pays Bas, la Pologne, le Brésil et les Philippines seront représentés par le biais d’artisans, artistes, créateurs et spécialistes dans les domaines de l’art et de la culture. L’édition 2017 sera, en outre, marquée par la présence de figures artistiques de renom tels que Lalla Badi, les Filles de Illighadad, le célèbre Ali Farka Band et Sahel Blues, en plus des groupes populaires de la région comme Gnaoua, Ahidous et Rokba.

Afin de renforcer l’objectif majeur de cette manifestation, le festival “ouvre des axes forts d’échange entre le Maroc et l’Afrique Subsaharienne. C’est dans ce contexte qu’intervient la Caravane culturelle pour la paix qui transite en Afrique et impulse un fort levier de dynamisme via l’éducation artistique et culturelle de nos jeunes, arme contre l’obscurantisme qui pèse sur nos sociétés”, poursuit le communiqué

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Laisser un commentaire